Les poissons d'argent

Quelles sont les poissons d'argent et quels risques représentent ils?

Les poissons d’argent, ou Lépismes, sont des insectes de l’ordre des Thysanoures. Cet ordre regroupe environ 360 espèces dans le monde qui ressemblent à celle que l’on trouvait il y a environ 300 millions d’années ! En fait, ces insectes ont peu évolué et certains scientifiques pensent qu’ils pourraient être les ancêtres de tous les insectes...
En Europe méridionale et dans une partie de l’Asie, ces insectes vivent dans la nature dans des anfractuosités diverses. Ailleurs, ils se sont adaptés à la vie dans les habitations où leurs oeufs peuvent être transportés accidentellement dans les boîtes de carton, les livres, le papier, etc.

Originaires des tropiques, ils apprécient particulièrement les lieux où l’humidité est suffisante (cuisines, salles de bain, ...) car il leur faut beaucoup d’humidité pour survivre jusqu’à 5 ans parfois ! Mais les femelles ne pondent qu’une vingtaine d’oeufs (ce qui est peu) dans des fissures diverses. Les jeunes arrivent à maturité vers 6 mois lorsque les conditions sont favorables. Ces insectes se nourrissent de débris variés : farine, pain, viande et cadavres d’insectes ou d’autres poissons d’argent ! C'est leur apparence, couverts de petites écailles grises, et leur forme qui leur a valu leur nom de poissons d'argent.
Généralement inoffensifs, les poissons d’argent peuvent cependant digérer la cellulose et sont parfois redoutés dans les musés où les photographies, les timbres ou les écrits peuvent être endommagés. Hormis dans les lieux où se trouvent de vieux papiers humides et où l’humidité de l’air est supérieure à 75 % et favorise leur développement, les dégâts sont faibles.
Cependant, si l’invasion est grande et ennuyeuse, on pourra lutter sans produit chimique (ceux vendus dans le commerce peuvent être nocifs pour nous...) de la façon suivante :

 

Comment s'en débarrasser ?

En les piégeant
Recouvrir l’extérieur de petits pots de verre (type pots pour bébés) d’un adhésif (type ruban isolant) et les placer, ouverture vers le haut, à des endroits où les poissons d’argent ont été observés. Ils pourront grimper au ruban, mais tomberont dans le pot car ils ne peuvent remonter sur les surfaces lisses, comme lorsqu’ils sont piégés dans les lavabos ou les baignoires.

En luttant biologiquement
Utiliser de la terre à diatomées qui est formée de débris d’algues marines microscopiques. Cette poudre est utilisée pour ses propriétés abrasives car elle use, par contact, la membrane cireuse qui recouvre le corps de l’insecte et qui le protège normalement contre la perte d’eau. L’insecte meurt de déshydratation. Ce produit, non toxique pour l’être humain, peut être saupoudré le long des plinthes, derrière les meubles et sous l’électroménager.

Enfin, rappelons ces règles essentielles :
L’efficacité de toute tentative d'éradication des poisson d'argent (ou autres insectes domiciliaires) passe avant tout sur le maintien des lieux en bon état de propreté : l’aspirateur passé régulièrement élimine les débris alimentaires et les pontes d’insectes. Tenir propres les mobiliers, les dessous des éviers et lavabos, les endroits sombres et hummides et les alentours des appareils électroménagers. Maîtriser les sources d'humidité, condensation, fuites, ventiler les lieux humides, déshumidifier si besoin.