Les moustiques

Les Culicidés, appelés moustiques, ou encore maringouins, forment une famille d'insectes appelée Culicidae.

 

Classés dans l'ordre des Diptères et le sous-ordre des Nématocères, ils sont caractérisés par des antennes longues et fines à multiples articles, des ailes pourvues d’écailles, et des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide de type piqueur-suceur.

 

À ce jour, 3 546 espèces de moustiques réparties en 111 genres sont inventoriées au niveau mondialmais un bien moins grand nombre pique l'homme.

Les moustiques ont un rôle dans les écosystèmes mais avant tout en épidémiologie humaine et animale car outre qu'ils sont source de nuisance par les piqûres qu’ils infligent, ils sont le plus important groupe de vecteurs d’agents pathogènes transmissibles à l’être humain, dont des zoonoses.

 

Ils sont vecteurs de trois groupes d'agents pathogènes pour l'être humain :

• Plasmodiumfilaires ainsi que de nombreux arbovirus.

Ils sont présents sur l'ensemble des terres émergées de la planète (à l'exception de l'Antarctique), tant dans les milieux forestiers, de savanes ou urbains, dès qu'une surface d'eau douce ou saumâtre, même réduite ou temporaire, est disponible.

Les Culicidés, appelés moustiques[], ou encore maringouins[] sont des insectes diptères piqueurs qui propagent de nombreuses maladies.

Ils sont caractérisés par des antennes longues et fines à multiples articles, des ailes pourvues d’écailles, et des femelles possédant de longues pièces buccales en forme de trompe rigide responsables des piqûres.

À ce jour, il existe environs 3 500 espèces de moustiques réparties en 111 genres []mais un bien moins grand nombre pique l'homme.

Pour pouvoir pondre, les moustiques femelles ont besoin de se nourrir de sang mais également des fluides de plantes et du nectar. 

Un à deux jours après leur repas de sang, elles sont prêtes à pondre leurs œufs. Elles vont donc rechercher des points d’eau stagnants.

Selon les espèces, les œufs sont pondus, soit isolément, soit en groupes de 30 à 300 qui donneront peu de temps après des larves

Environ 3 semaines plus tard, ces larves se transforment en nymphes, toujours aquatiques. Leurs enveloppes libéreront bientôt les insectes ailés, qui 24 heures après, s’il s’agit de femelles, sont déjà en mesure de piquer.

La longévité d’un moustique va de 5 jours à un mois. La femelle vit plus longtemps que le mâle et pendant cette courte période, elle a plusieurs cycles de reproduction.

Les nuisances

Les moustiques sont le plus important groupe de vecteurs d’agents pathogènes susceptibles des transmettre des maladies à l’être humain mais également aux animaux et aux plantes.

Parmi les maladies transmissibles à l’homme, on compte : la fièvre jaune, le paludisme, la dengue, le chikungunya, la filariose et l’encéphalite.

La maladie la plus mortelle, transmise par les moustiques, est sans conteste le paludisme. (Dans le monde, une personne meurt du paludisme toutes les 12 secondes).

N’hésitez donc pas à contacter l’agence T3D la plus proche de chez vous, ou que vous soyez au Gabon.

Nous serons en mesure de vous fournir un devis personnalisé afin d’établir tous vos besoins.

Nous adapterons nos services en fonction de vos attentes et des spécificités de votre situation.

Besoin de conseils anti nuisibles ?