Les puces et les tiques

N’hésitez donc pas à contacter l’agence T3D la plus proche de chez vous, ou que vous soyez au Gabon.

Nous serons en mesure de vous fournir un devis personnalisé afin d’établir tous vos besoins.

Nous adapterons nos services en fonction de vos attentes et des spécificités de votre situation.

Besoin de conseils anti nuisibles ? 

 

Les Fourmis

Les fourmis constituent la famille des Formicidae (ou formicidés en français) et, avec les guêpes et les abeilles, sont classées dans l’ordre des hyménoptères, sous-ordre des Apocrites. Ces insectes eusociaux forment des colonies, appelées fourmilières, parfois extrêmement complexes, contenant de quelques dizaines à plusieurs millions d’individus. Certaines espèces forment des supercolonies à plusieurs centaines de millions d’individus. Les termites, parfois appelés fourmis blanches pour leur ressemblance formelle et comportementale, sont de l’ordre des dictyoptères(sous-ordre des isoptères) mais ne sont pas de proches parents.

Les sociétés des fourmis ont une division du travail (polyéthisme d'âge et de caste), une communication entre individus et une capacité à résoudre des problèmes complexes. Ces analogies avec les sociétés humaines ont depuis longtemps été une source d'inspiration et le sujet d'études scientifiques.

En 2013, plus de 12 000 espèces ont été répertoriées mais il en reste probablement des milliers encore à découvrir. Famille cosmopolite (elle a colonisé toutes les régions terrestres à l'exception du Groenland et de l'Antarctique), elle atteint une grande densité dans les milieux tropicaux et néotropicaux. Bien que les fourmis représentent moins d'un pour cent des espèces d'insectes, la masse de la myrmécofaune excède le poids de l'humanité et cette masse conjuguée à celle des termites représente le tiers de la biomasse animale de la forêt amazonienne.

Les fourmis

Les fourmis sont des insectes invertébrés, donc sans squelette. Elles sont sociales et vivent en colonies. Il existe plus de 12000 espèces de fourmis sur la terre, dont seulement 8000 espèces répertoriées et classées. Il n’existe pas un km carré de terre ferme sans fourmi ! Elles ont pu s’adapter à tous les prédateurs et conditions climatiques

Les nuisances

Les fourmis sont source de pollution des aliments ; de contamination par des germes pathogènes ; de pullulation de pucerons élevés par elles ; de dégâts sur les structures comme le bois et les isolants